MENU
Charlotte Boiron

Hey !

Je m'appelle Charlotte et j'ai 30 ans. Je vis à l'île de la Réunion.

Passionnée du monde marin, je vis presque dans l'eau !

L'eau est un univers fascinant. En photographie, c'est un endroit d'expression fascinant et poétique.

J'aime prendre en photo des hommes et des femmes dans l'eau. Les moments que nous partageons sont remplis de poésie, de fluidité et de douceur.

Pendant mon temps libre, ce sont les dauphins et les baleines que j'aime aller rencontrer. A la fois dans l'eau, et également depuis le bateau.

J'ai hâte de partager avec vous un moment aquatique, écrivez-moi !

Un engagement pour la planète

La photographie comme moyen de sensibilisation

Je suis convaincue que nous avons tous notre part à jouer pour la planète. Que ce soit par des petites actions du quotidien, par des engagements dans des associations ou par tout autre moyen, chacun peut donner un peu de soi.

Le moyen que j’ai choisi, c’est la photographie. C’est par l’image que l’on peut marquer les esprits et c’est ce que je fais à mon échelle.

Je suis également membre d’une association qui étudie les cétacés, et je collabore régulièrement avec un centre de soins pour les tortues marines.

 

Je vous invite à découvrir mes projets en suivant les liens. Vous y trouverez un projet de photoreportage sur l’impact de l’homme sur les écosystèmes aquatiques. Egalement une très belle campagne de sensibilisation à la pollution plastique de l’océan. Et enfin les prix reçus pour une photographie de cette campagne (photo ci-dessous).

ProjetsPrix et Publications

 

 

L’eau.

Cet univers si fascinant a toujours été dans ma vie.

Tout a commencé quand j’avais 17 ans. J’étais en option Art Plastique au Bac, et plus précisément photographie.

Mon projet n’était pas underwater ; c’était de la macrophotographie. Le thème ? La mise en scène d’un élément : l’eau !

C’est important de vous montrer ces photos. Car ce sont celles qui, 10 ans plus tard, me rappellent d’où je viens.

J’ai perdu les formats numériques. J’ai uniquement retrouvé les photos imprimées, sur la simple imprimante du lycée. J’avais si peur de les avoir perdues ! Certaines ont même un peu moisi dans le grenier de mes grands parents. Mais qu’importe ! Ces photos ont une importance capitale pour moi. Elles sont la première pierre, la première goutte d’eau, d’un projet plus grand : ce que je suis.

Les axes de ce projet ? La fluidité, les reflets sur l’eau et l’abstraction. Ça ne vous rappelle rien ? …

CLOSE